Album,  CHRISTELLE,  EQUIPE CREATIVE,  TUTORIEL

Album simplissime et avec peu de matériel ;-)

Bonjour à tou.te.s !!!!!!!!!!!!! Comment allez vous ?

Moi, je vous avoue en ce moment faire des albums, cartes, pages, pouuuhhh ça me fait un bien fou, et heureusement que j’ai ce loisir sous le coude pour m’exprimer !!!

Enfin bref, on n’est pas ici pour que je vous pas de moi 😉 ! Je vous parle de ma nouvelle réalisation un album avec juste du bazzil smothie blanc, du papier aquarelle blanc, du papier kraft, des photos pour le matériel essentiel. Pour le reste c’est comme vous voulez, vous allez voir que vous pouvez opter pour différentes décos/fond (je vous donnerai des alternatives au moment voulu)

Mais si vous le souhaitez, le matériel utilisé est juste en dessous. 👇👇👇👇👇👇 (des fois je vous propose des alternatives voir des formats différents pour que vous fassiez vos choix)


A cela, rajoutez de l’aquarelle, des pinceaux, de la pâte à structure, des spray.

J’ai aussi utilisé ces tampons bois, et si certains tampons bois de florilège design vous intéressent, sachez que vous pouvez les demander à la cheffe, elle peut vous les commander.

alors , on commence les explications ? c’est parti 🙂

  1. Préparation des pages

2 bazzil suffisent mais si vous voulez plus de pages il faut juste adapter les mesures je vous explique après 😉

NB comme d’habitude, les tiret pour « plier » et les traits pleins pour « couper » (d’ailleurs je pense que c’est pareil, je n’ai jamais vu de légende différente pour ma part 😝) . Les numéros correspondent aux pages futures de l’album.

C’est donc une reliure en « U », que l’on va faire, mais alors pourquoi cette zone à quadruple plis? Je ne vous en ai jamais parlé, car souvent j’oublie de le faire, mais ces zones de 1/4 de pouces permettent, si elle restent libres bien sûre d’ouvrir l’album bien à plat. il ne faut donc pas coller vos decos ici ni coller sur le dos de couverture, c’est une zone libre 🤣.

Si vous voulez plus de pages rajoutez donc de part et d’autre du dos 1/4 de pouces en conservant toujours 6 » pour la page du fond (ou pas si vous voulez vous amusez à déstructurer tout cela 😉) Mais dans ce cas adaptatez aussi la taille du dos de couverture.

Au début, il n’était pas question de coller de façon à faire cet escalier au début et avec les 3 feuilles en 6″ à la fin mais je me suis trompée… J’ai décidé de laissé comme cela mais rien ne vous empêche de vous amuser avec l’orientation des pages…

Cette structuration est l’une de mes préférées, je l’adore, c’est vite fait, c’est calpiné (pas de gaspillage, oui…bon la demi bazzil en plus me servira pour un même type d’album c’est déjà en cours en fait😂 )…

bon allez, on passe à la couverture ?

2. la couverture

Le papier kraft que j’ai choisi est pour moi le meilleur ! Je l’adore, il est épais, souple et a une très bonne tenue tout de même, il ne casse passe lorsque l’on pli… bref …. faire des couvertures de petits album avec est un réel plaisir, il est d’une qualité remarquable.

Je vous montre comment se fera le montage de suite, mais pensez à bien modifier la taille de votre tranche et de votre dos si vous augmentez (ou diminuez) le nombre de pages.

je vous reparle du système de fermeture à la fin, j’espère que jusque là tout est clair car vraiment c’est simple mais par écrit ce n’est pas sûre que tout passe… A vous de me le dire 😉

3. les fonds

J’ai pris des photos en vrac, de bons souvenirs que j’avais déjà imprimés, souvent des photos en doublon ou encore qui n’ont pas trouvé leur place ailleurs. Donc il n’y pas de thème, j’ai choisi dans mon matériel ce que j’aimais bien ou ce que j’avais de nouveau et peu utilisé.

pour commencer, j’ai utilisé sur la deuxième page et la 11ème une pâte à structure et un pochoir en vrai je me suis trompée (😂 ça devait être sur la page 2 et 3 du coup je me suis adaptée. c’est l’album de toutes les bêtises pas graves, juste un remaniement des idées c’est TOUT) . vous mettez un peu de pâte sur une spatule et vous étalez le tout non uniformément, le but n’est pas d’avoir tout le pochoir. (il est possible d’enlever le surplus comme je l’ai fait moi même)

N’hésitez pas à travailler avec vos pages en vis ç vis pour les assortir au maximum (genre moi j’ai jamais oublié de le faire 🤣)

Souvent j’ai utilisé du papier aquarelle que j’ai maté sur le bazzil ensuite. J’ai fait des taches, des gouttes,

j’ai même utilisé mon bloc acrylique sur lequel j’ai déposé mes pigments pour venir appliquer mon papier jusqu’à épuisement des pigments, j’adore !!! ça donne un effet de petites gouttes nébuleuses, si on s’arrête avant c’est juste une tache…)

J’ai aussi travaillé dans l’humide, c’est à dire que je mouille mon papier (avec de l’eau claire ou de l’aquarelle, j’hésite pas à bien mouiller le papier) et je rajouter d’autres pigments/couleurs pour faire de grosses taches. je n’ai pas fixé mon papier, l’eau a donc coulé en aval des gondolements avec mes pigments j’adore ! 🙂 , on a des auréoles (effet que l’on n’aime pas toujours mais là je le recherchais 😉 ) (pour info j’utilise de l’aquarelle Sennelier principalement, je fais quelques kilomètres mais je m’approvisionne chez Art et toile )

Ces fonds je les utilise ensuite entiers ou recoupés et voilà… pas besoin de papiers imprimés !!!!!!!!!!! OUI on les AIME nos imprimé mais non ça ne facilité pas la mise en page et ils ne sont pas obligatoires au contraire… ici mon album n’a qu’une tonalité (bleu, bleu-vert) souligné par un peu de marron ! Rien de plus facile pour assortir !

J’ai aussi pshitté ( vous vous rappelez? du verbe pshitter du premier groupe) avec des sprays sur ma onzième page. je n’étais pas hyper fan mais une fois recouverte par la photo, je trouvais ça joli !

Bon vous me dites que vous n’avez pas encore d’aquarelle? Ok, un peu de distress, de l’eau sur un support (plaque de verre trempée, tapis teflon, bloc acrylique) et vous avez vos couleurs (avec des feutres de bonne qualité aussi ça marche mais il y a moins de coloration)

4- la décoration

Vous avez certainement vu mes petites feuilles bleu-vert ? Je les ai faites à la main avec de l’aquarelle, en un ou 2 coups de pinceau, même quand elles ne paraissent pas très réussies, on les détoure et la magie s’opère.

Puis, j’ai sélectionné des tampons que j’avais envie de voir dans cet album, tamponnés à la versafine (grise, sépia ou noire), et aquarellée ou coloriée au crayon (graphite et à l’huile).

J’ai même fait un petit montage avec ce tampon que j’adore.

J’ai roulé un bout de papier calque (velum) en bordure de photo ou encore utilisé du masking tape comme s’il maintenait la photo sur ma page. (le masking tape est peu couteux et permet de faire une jolis déco si on l’utilise bien )

tout ceci collé avec ma colle blanche

5- le montage

Chaque double feuille sera inséré l’une dans l’autre, plus petit dos sur le moyen qui lui est sur le plus large dos.

Le dos de cet ensemble ne sera pas collé.

Pour la couverture : vous avez fait une petite patte de collage que vous collez sur la 3ème de couverture en bordure, cela vous fera un rabat sur la tranche et vous pourrez alors insérer ce rabat dans la première de couverture, ou vous avez laissé de l’espace en collant seulement sur la gauche…

ici ça tient bien fermé ! Mais si insérer comme cela ça ne vous plait pas, collez votre ruban avant de mater votre morceau n°2 avec un adhésif double face. Mais là vous avez un double système de fermeture vous n’êtes pas obligé de mettre le ruban, pour moi c’était juste esthétique ^^. J’ai utiliser des bande d’adhésifs 3D pour cet ouvrage (attention ou vous placez la bande sous le papier 2 !!! Il doit pouvoir laisser passer le rabat.

Enfin, sur ma couverture, j’ai « balancé » quelques gouttes, collé mes fleurs aquarellées « vite fait », je voulais quelque chose de pas bien défini, ce n’est pas vraiment le résultat escompté mais ça je n’ai pas trouvé si mal donc j’ai quand même utilisé mes fleurs. J’ai aussi préparé mes tamponnages pour bien les positionner (inutile pour moi là de masquer car finalement la disposition a fait qu’on ne voit pas le travail de masquage mais au moins vous savez que c’est possible, moi j’avais prévu de laisser plus de fleur apparente mais pas toute d’ou l’absence de masquage à certains endroits 😉 mais finalement je n’ai pas aimé ^^)

Pour finir, il me restait des tamponnages, et j’en ai marre de ramasser des tamponnages pour les ranger… définitivement… je les place dans d’anciens albums photos ( ouhhhh que je me sens vieille tout à coup, je parle des albums aux pochettes plastiques pas ceux scrapés), je ne suis pas sûre que ça existe encore vu que l’on fait des livres photo de nos jours, voire des livres papiers à customiser ou du scrapbooking 🤣… vous me direz??? Donc je disais j’essaie de ne plus trop en faire d’avance car à part les thèmes récurrents (Noel au hasard) finalement je ne reviens que rarement pécher dans mes albums…

Bon cette fois j’ai tout dit non??? Si vous constatez un oubli vous me direz hein?

En tout cas, si vous avez tout tout lu jusqu’au bout faite moi signe😁 , je vous charrie parce que je suis que c’est looooong et que si vous avez tout lu vous êtes courageux-ses… J’espère que cela vous aura plus 😉

beau et merveilleux Week-end à vous 🙂

je vous laisse avec les photos

Scrapbises

Christelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :